Feeds:
Articles
Commentaires

GA2

Il y aura le temps de l’analyse.

Il y aura le temps de la réflexion.

Il y aura le temps des futurs combats.

Mais ce soir, c’était, de façon impromptue, l’impérieuse nécessité de se retrouver.

Par amitié.

GA3GA1

Patrick et Dominique MottardCOMMUNIQUÉ ENVOYÉ À LA PRESSE

Confrontés, comme dans les années 1990, au dilemme qui consiste à choisir entre FN et UMP au 2e tour d’une élection uninominale n’est pas chose facile, politiquement et humainement.

Pourtant nous devons nous prononcer clairement même si les circonvolutions de Nicolas Sarkozy et d’un grand nombre de représentants de l’UMP pourraient aisément nous servir d’échappatoire sur le thème de la non réciprocité. Ce n’est pas notre conception de la politique. Surtout si nous voulons être fidèles à nos histoires familiales respectives.

Notre propos sera donc sans ambiguïté. C’est parce que nous préférons être représentés par les mandataires de ceux avec qui nous avons accompli régulièrement des « voyages de la Mémoire » du CG 06 plutôt que par ceux qui restent liés aux négationnistes que dimanche nous voterons – malgré l’inélégance et le sectarisme de leur réaction d’après 1er tour – pour les candidats nommés par la majorité municipale. Ce communiqué n’est pas une consigne de vote car il nous a toujours semblé indécent et illusoire de se considérer comme propriétaire des voix des électeurs. Il s’agit tout simplement d’une conviction que nous exprimons en direction de ceux qui nous ont fait confiance.

Il va de soi qu’au-delà de cette séquence électorale, la vie démocratique reprendra ses droits et que nous serons toujours présents pour défendre les intérêts et la qualité de vie des habitants de notre cité.

Ce texte est le dernier d’une série de trois (binôme oblige) qui figurera à l’identique sur nos deux blogs. À partir de demain ceux-ci retrouveront leur autonomie, leur liberté et leur spécificité…

Dominique Boy-Mottard et Patrick MottardDepuis le début de cette campagne électorale, nous avons essayé de compenser un contexte national peu favorable à la gauche avec un positionnement politique local original, l’explication de nos bilans d’élus et un certain nombre de propositions de proximité.

À l’évidence, nous avons perdu notre pari et l’élection. Ainsi va la démocratie. Nous le constatons sans plaisir mais sans amertume et restons disponibles pour œuvrer au sein de notre cité dans l’intérêt général.

Nous tenons à remercier très sincèrement celles et ceux qui nous ont fait confiance et qui nous ont soutenus (partis politiques, militants, citoyens). Mais « en démocratie, c’est souvent l’autre qui gagne » (The West Wing)

Message particulier à tous ceux qui, ce soir, à la permanence, avaient les yeux rouges et les poings serrés : ne vous inquiétez pas, notre groupe vaut mieux que des sièges au Conseil général et l’aventure toujours sera recommencée.

PAS D’ABSTENTION, PAS DE DISPERSION

Compte tenu du taux de participation prévisible, il est presque certain qu’il n’y aura pas de triangulaire Mottard – FN – UMP. Du coup, il y a trois binômes pouvant prétendre aux deux places du second tour.

Ce premier tour est donc décisif.

- Si vous voulez qu’une opposition républicaine soit encore présente dans cette ville.

- Si vous voulez que des élus libres défendent la position des riverains sur l’avenir des terrains du Ray.

- Si vous voulez que des élus pragmatiques défendent l’idée d’un redéploiement des forces de police dans tous les quartiers en relation avec le développement de l’îlotage et d’une police de proximité sur Nice Nord.

- Si vous voulez qu’au sein du Conseil départemental des élus expérimentés fassent entendre leur voix pour défendre et améliorer les politiques du handicap, en direction des personnes âgées, pour la protection de l’enfance.

- Si vous voulez qu’au sein du Conseil départemental des élus partenaires défendent les intérêts des collèges Vernier, Valéri et Saint-Barthélemy.

DIMANCHE 22 MARS, NE VOUS TROMPEZ PAS D’ÉLECTION
PAS D’ABSTENTION, PAS DE DISPERSIONEquation

M6 titre

Après MetroNews, après Le Parisien-Aujourd’hui en France, c’est au tour de M6, « la petite chaîne qui monte », de s’intéresser au canton 5 qui grandit.

Pour voir la vidéo, c’est ici : http://www.6play.fr/m6/emissions#/m6/le-1245/11470988-12-45-du-jeudi-19-mars (à 14’30).

 

2134

Je suis Tunis

L’information étant tombée tardivement, nous étions très peu ce soir place Garibaldi pour manifester notre solidarité avec la Tunisie et les nouvelles victimes de la folie intégriste.

Raison de plus pour être très nombreux samedi.

 Leila, Dominique, Delphine

Le Parisien 16:03:2015

Le Parisien – Aujourd’hui en France 16/03/2015

 

L’angle d’attaque est sans doute un peu anecdotique mais il n’en demeure pas moins que le binôme Gauche Autrement-PRG du 5XXL a ce matin les honneurs du Parisien-Aujourd’hui en France, le quotidien national qui a le plus fort tirage (400 000 exemplaires).

Avec en prime une belle photo prise sur le boulevard de Cessole à proximité du Passage à niveau par notre photographe attitrée et amie, Helyette Laborelli ! Merci à elle.

Place de l'horloge

Découverte de l’article ce matin dans le boulevard de Cessole…

%d blogueurs aiment cette page :