Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘voeux 2011’

 

Nice-Matin 26/01/2011

Comme l’an dernier, c’est aux Palmiers que j’avais choisi de présenter mes voeux de conseillère générale aux habitants du 7e canton.

Etant donné qu’un compte-rendu de la soirée a été fait sur un blog ami, je me contenterai de vous y renvoyer, même s’il est un peu critique 🙂


Photos Carolyn Simon

Read Full Post »

Et oui ! Cette année, c’est du centre du Monde que je vous présente mes vœux de blogueuse. Plus prosaïquement, c’est de la gare de Perpignan que je vous adresse ce message. Mais écoutons le grand Salvador Dali qui ne faisait pas qu’être fou du chocolat Lanvin !

« C’est toujours à la gare de Perpignan, au moment où Gala fait enregistrer les tableaux qui nous suivent en train que me viennent les idées les plus géniales de ma vie. Quelques kilomètres avant déjà, au Boulou, mon cerveau commence à se mettre en branle, mais l’arrivée à la gare de Perpignan est l’occasion d’une véritable éjaculation mentale qui atteint alors sa plus grande et sublime hauteur spéculative. Eh bien ce 19 septembre, j’ai eu à la gare de Perpignan une espèce d’extase cosmogonique plus forte que les précédentes. J’ai eu une vision exacte de la constitution de l’univers. L’univers qui est l’une des choses les plus limitées qui existe serait, toutes proportions gardées, semblable par sa structure à la gare de Perpignan. »

Un peu de « mégalodalie » en ce début d’année, ça ne peut pas faire de mal !

Read Full Post »

Les vœux 2011

Pour un élu, la carte de vœux est une institution quasiment incontournable. Patrick, qui résista jadis le temps d’un mandat, en sait quelque chose puisqu’il finit par rendre les armes devant les nombreuses critiques qu’il essuyait chaque début d’année en se faisant traiter de « malpoli » ou de « radin » par les amis, les sympathisants et même les électeurs anonymes.

Après avoir cédé, il a pris, d’année en année, un certain plaisir en réalisant cet exercice obligé avec un peu de fantaisie. Le plaisir fut vite partagé car, après ma propre élection, nous avons souvent œuvré de conserve.

C’est ainsi que, plusieurs semaines avant la fin décembre, nous réfléchissons ensemble à une idée et une formule qui soient originales tout en ayant du sens. Du coup, notre production sort souvent du lot tant les élus sont en général peu à l’aise avec le non-conformisme… Celle de 2010, sur le modèle d’Abbey road fut même un vrai succès puisque nous fûmes félicités y compris par nos… adversaires politiques.

Cette année, nous avons opté pour deux cartes séparées… mais cousines. C’est en parallèle qu’elles utilisent assez fortement l’autodérision. Réalisées avec la complicité de notre ami graphiste Claude Grange, j’avoue que nous ne sommes pas mécontents du résultat.

Vous plairont-elles ? Vous amuseront-elles ? Patience. Réponse dans quelques jours.

En tout cas, nous nous serons pas mal divertis en les réalisant. Je n’aurais pas le front de dire que c’est l’essentiel… mais ce n’est déjà pas si mal !

En souvenir, nos cartes de vœux pour 2008 et 2010 qui avaient eu les honneurs de la presse locale.

 

2011 ?

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :