Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Sand Creek Massacre trail’

Biches

Au départ ce devait être une simple route secondaire, une de ces routes que l’on affectionne de prendre en Amérique quand la highway se révèle un peu trop monotone. En fait, cette route de hasard allait se révéler un magnifique parcours initiatique.

Après avoir quitté Denver et les Rocky Mountains, nous sommes arrivés assez rapidement à Cheyenne, la capitale du Wyoming. Pour rejoindre Casper où nous faisons étape ce soir, nous avons décidé d’emprunter la route 30, faisant un détour en direction de l’ouest avant de monter vers le nord. Comme d’habitude, nous consultons la carte de l’état, pour voir si l’itinéraire choisi ne nous réserve pas quelques surprises (chose que le GPS – par ailleurs bien utile – ne peut nous apprendre), et nous réalisons que notre modeste route est doublement historique.

Tout d’abord, nous allons suivre, dans sa plus grande partie, le Sand Creek Massacre Trail qui commémore le massacre des Indiens Arapahos et Cheyennes dans le Colorado en 1864. C’est, depuis le 7 novembre 2000, un site national historique (voté par le Congrès) qui montre qu’aux USA les mentalités évoluent (lentement…) sur la question amérindienne.

Par ailleurs, nous longerons, pendant une grande partie du trajet une voie ferrée empruntée par les trains de l’Union Pacific, la mythique compagnie qui participa à la construction du premier chemin de fer transcontinental de l’Est vers l’Ouest. L’Union Pacific est toujours très active dans le transport de marchandises, notamment le charbon. Nous avons ainsi croisé de longs trains avec leur locomotive peinant à tirer de très nombreux wagons.

Au-delà de ces découvertes, cette journée fut pleine de surprises. Animalières tout d’abord (et c’est toujours un bonheur) avec de gracieuses biches courant à travers les prairies à l’herbe rase sous le regard bienveillant des bovins. Puis, ce fut la traversée de petites villes invraisemblables. Bosler, village quasiment fantôme (nous n’y avons pas vu âme qui vive), Rock River et son grand cimetière quasiment vide ou encore Medecine Bow, où nous nous sommes ravitaillés en essence et en eau dans un bazar station-service un peu capharnaüm comme il en existe beaucoup sur les routes américaines.

Tous ces éléments mis bout à bout, ont fait de cette journée, pour moi, une des plus belles de notre voyage. C’est qu’ils avaient pour cadre des paysages que j’affectionne particulièrement : les grandes prairies de l’Ouest à perte de vue encadrant une route le plus souvent rectiligne bordée de ranchs dont on ne voit que l’entrée, des élevages de bétail un peu partout, des chevaux en liberté, de vieux poteaux électriques en bois, d’anciennes pompes éoliennes, avec leur roue si typique des paysages du Far-West, servant à remplir les abreuvoirs à bétail…

Surtout, tout est immense ici, au point que même le ciel paraît plus grand qu’ailleurs…

Locomotive de l'Union Pacificvoie ferréeGunsRanchPompe éolienneMedecine BowLigne haute tensionroute 30CimetièreBiches et boeufsChevauxCiel

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :