Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Pays de Galles’

Pour vous, mais aussi (beaucoup) pour moi, quelques photos choisies des lieux que nous avons traversés en Pays de Galles, avant de passer en Écosse.

CARDIFF

PENARTH

BRECON BEACONS

PORT EYNON
(PÉNINSULE DE GOVER)

WARM’S HEAD
(PÉNINSULE DE GOVER)

Là, on n’est plus dans le Pays de Galles mais pas encore en Écosse : en Angleterre avec le Mur d’Hadrien qui, à l’origine, protégeait l’empire romain des barbares d’Écosse !

 

Publicités

Read Full Post »

Après quelques jours passés dans le Pays de Galles, nous voici en Écosse. Pas question cependant de ne pas dire quelques mots du pays des Dragons rouges.

Si notre rapide séjour à Cardiff s’est révélé sans surprise, nous avons eu la chance de tomber, un peu par hasard, sur deux autres étapes qui m’ont ravie, pas vraiment pour les mêmes raisons.

Petite remarque préliminaire : nos arrêts en soirée dépendent entièrement des hôtels où nous avons trouvé une chambre. Et comme, nous ne savons pas vraiment à l’avance ce que nous allons découvrir en chemin, nos réservations se font à la dernière minute. Dès lors, nous n’avons que peu le choix tant de la ville que de l’établissement qui voudra bien nous accueillir.

C’est ainsi qu’il y a trois jours, nous avons atterri à Aberystwyth, au bord de mer. Le Richmond hotel proposait tout à la fois un parking et une bonne connexion wifi : nous nous sommes jetés dans les bras de sa propriétaire. De façon un peu prématurée si on veut bien considérer qu’il nous fut impossible de nous connecter. Mais peu importe : le Richmond n’avait pas besoin de ça avec son petit air suranné de pension de famille (à l’exclusion de nos voisines de table, véritables spécimens d’Anglo-saxonnes extraverties, qui juraient un peu dans le décor). La ville où nous nous sommes longuement promenés dans la soirée nous a elle aussi donné l’impression d’être dans un endroit hors du temps où Monsieur Hulot aurait très bien pu venir passer ses vacances. Avec une brume de plus en plus épaisse au fur et à mesure que la nuit tombait, jouant avec les ruines d’un vieux château, il y avait comme de la magie dans l’air, une magie qui protège et rend heureux.

 

Le lendemain, autre lieu, autre ambiance. Alors que le désespoir commençait à nous guetter – à vingt heures nous ne savions toujours pas où nous allions passer la nuit (les rares hébergements de la région étaient complets) – et que nous envisagions gaillardement de passer une nuit dans la voiture, nous avons fini par trouver un endroit où poser nos valises. Il s’agissait d’un pub, pas loin de Chester mais toujours en Pays de Galles, le Glan Yr Afon Inn dans le hameau de Dolphin, qui disposait de quelques chambres. Sorti de nulle part, en pleine campagne, il accueillait une clientèle nombreuse – samedi soir oblige – qui, la bière aidant, allait manifester davantage son enthousiasme au fur et à mesure que la soirée avançait. Les filles s’étaient habillées pour sortir et, dans un premier temps, nous eûmes le sentiment d’arriver, avec nos bagages et nos tennis, tels des chiens dans un jeu de quilles. Impression qui s’est vite démentie après avoir échangé quelques mots avec les uns et les autres. Un cod & chips plus tard, nous pouvions regagner notre chambre et son lit à baldaquin (!) non sans porter un regard bienveillant sur cette vie communautaire et intergénérationnelle qu’on rencontre souvent dans les pays anglo-saxons.

 

 

 

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :