Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Parc de Vaugrenier’

Vaugrenier - 1 (3)

En balade dominicale et (très) matinale à Vaugrenier, j’ai pu enfin profiter de quelques traces d’automne. Certains arbres jaunissent, d’autres rougissent, certains perdent même leurs feuilles.

Le soleil commençait à se lever et j’avais presque le sentiment d’être seule au monde : le bruit des voitures sur la route du bord de mer ne me parvenant qu’assourdi, je pouvais profiter du chant des oiseaux et entendre le bruit des feuilles ou des glands qui tombaient. Un photographe rencontré à un point d’observation m’a fait remarquer que l’hiver devait approcher car les rouges-gorges étaient de retour.

Armée de mon appareil photo, j’ai pris quelques clichés, mais le soleil étant encore très faible, les couleurs n’étaient pas très éclatantes. Quand elles le sont devenues, en même temps qu’arrivaient les premiers coureurs et promeneurs du parc, j’étais sur le départ…

 

Publicités

Read Full Post »

Par ce Vaugrenier 1

Il est rare que nous restions à Nice la semaine qui suit Noël. C’est pourtant le cas cette année. Un peu trop de travail pour s’absenter toute une semaine : à la coutumière correction de copies universitaires, quelques obligations familiales et politiques sont venues se greffer.

Mais c’est loin d’être le bagne et j’en profite pour passer du temps avec les uns et les autres, ou pour me promener ici ou là.

Hier, j’ai accompagné Patrick à Vaugrenier où il allait s’entraîner pour la Prom’Classic qui arrive à grandes foulées (le 10 janvier je crois).

Pour ma part, je me suis contentée de déambuler sur les chemins. Si promeneurs et coureurs étaient au rendez-vous, ce n’était pas très nombreux. Parmi les sportifs, j’ai eu la surprise de croiser à plusieurs reprises quelques footballeurs du Gym, accompagnés de leur coach, Claude Puel himself.

J’étais partie munie de mon appareil photo pour constater, en arrivant sur place, que j’avais oublié de recharger la batterie ! Je m’en suis beaucoup voulu car le temps, bien qu’un peu frais, était magnifique et j’ai eu la chance de pouvoir admirer de nombreux oiseaux autour de l’étang. À défaut, l’iPhone a pris le relais mais, même s’il s’est amélioré, il ne vaut pas mon petit Canon quand il s’agit de zoomer pour immortaliser le déploiement des ailes d’un grand oiseau perché sur une branche ou les si belles couleurs d’un petit rouge-gorge se confondant avec celles des feuilles mortes (essayez de le trouver).

J’ai frôlé l’incident quand j’ai fait remarquer – gentiment – à une mère accompagnée de sa grande adolescente de fille qui se complaisait à nourrir abondamment les canards juste à côté du panneau l’interdisant que ce n’était pas conseillé.
— Je sais lire, me répondit-elle.
— Mais alors, pourquoi le faites-vous ?
— Parce que j’en ai envie. D’abord, vous êtes gardienne du Parc ?
— Non, simplement citoyenne (j’ai résisté à l’éco-citoyenne responsable).
— Eh bien, moi je fais ce qui me plaît. Et, se tournant vers sa fille : garde un peu de nourriture pour les oiseaux qui sont de l’autre côté.

No comment.

Elles n’ont pas pour autant réussi à me gâcher la matinée.

Je savoure ces quelques journées un peu comme en transit. En effet, après une fin d’année assez lourde, le premier trimestre de 2015, avec les élections départementales qui se profilent en mars, promet d’être agité. Mais ça, c’est une autre histoire…

Mes autres billets sur le Parc de Vaugrenier :
Le printemps en automne (24 septembre 2013)
Born on the bayou (9 février 2014)

Rouge-gorgeGrand oiseauClaude Puel et les joueurs de l'OGCNPatrick MottardParc de Vaugrenier 3Parc de Vaugrenier 2

Read Full Post »

Born on the bayou…

Vaugrenier 3

Nous ne sommes pas en Louisiane et Creedence n’a rien à y voir. Nous sommes à Vaugrenier, ce dimanche matin, où, après plusieurs jours de déluge, le soleil est de retour…

Vaugrenier 7Vaugrenier 6Vaugrenier 5Vaugrenier 4Vaugrenier 2Vaugrenier 1

Read Full Post »

Le printemps en automne

Vaugrenier 1   

L’été n’en finit pas incitant chacun de nous à partir en balade ici ou là, plus ou moins loin, plus ou moins haut. L’air est doux, on pourrait presque se croire au printemps si, au milieu des feuillages encore verts, on ne voyait poindre, chose relativement rare dans nos régions, l’or de l’automne.

Il y avait longtemps que je n’y étais plus vraiment arrêtée, presque depuis ces années d’adolescence où les athlètes (même les sprinters) y prenaient leurs quartiers d’hiver pour faire un peu de cross. Mais c’est toujours la même surprise de trouver, au bord de la Nationale 7 et de sa circulation, un lieu autant préservé.

Dans ce petit paradis, un peu à l’écart des coureurs et des familles, j’ai fait le tour de l’étang guettant oiseaux et poissons. Histoire de prolonger les vacances…

J’étais ce dimanche au parc de Vaugrenier.

Vaugrenier 2Vaugrenier 3Vaugrenier 4Vaugrenier 5Vaugrenier 6Vaugrenier 7Vaugrenier 8Vaugrenier 9Vaugrenier 10

 

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :