Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Nikiski’

Anchor point

Lors de nos voyages, il y a des journées cultes autour d’un grand événement (ainsi, par exemple, le Cercle polaire), les journées de transition (il en faut… le moins possible !) et les journées bric-à-brac.

Ces dernières sont faites d’une multitude de petits ou grands moments, parfois inattendus, et constituent, le soir venu, une mosaïque passionnante de souvenirs.

Aujourd’hui, c’était indéniablement une journée bric-à-brac.

Ça commençait mal car, au réveil, il pleuvait à Kenai. Notre premier jour de pluie en Alaska. On décida de se réconforter avec un bon breakfast, dans le plus grand classicisme américain (bacon, eggs, hashbrown and toasts), pris « Chez Charlotte », avant d’aller explorer le vieux Kenai, son église et sa chapelle russes. Surprenant…

C’est assez distraits que nous quittons ces lieux… pour nous apercevoir un certain nombre de miles plus loin que nous nous étions trompés de route. Enfin, pas vraiment de route : il n’y en a qu’une qui passe par Kenai (comme j’ai déjà eu l’occasion de l’évoquer sur ce blog, il y a peu de voies de circulation en Alaska). Nous l’avons simplement prise dans le mauvais sens. Cette erreur nous a permis de découvrir une très importante raffinerie de pétrole (nous savions qu’il y en avait une dans le coin mais impossible de connaître l’endroit précis : c’est rarement une information que l’on trouve dans les guides touristiques) et nous a donné l’opportunité d’un face-à-face imprévu, bien que lointain, avec les plateformes pétrolières du golfe de Cook. Nous étions à Nikiski et la route se terminait en cul-de-sac.

Après cette rencontre passionnante (je sais, ce n’est pas très écolo…), nous avons rebroussé chemin pour aller explorer, toujours sous la pluie, une autre église orthodoxe, celle de Ninilchik, et son émouvant petit cimetière russe.

A peine étions nous repartis que nous tombons par hasard sur la fête annuelle, rurale et agricole, de la ville (musique country, concours des plus beaux légumes, des meilleurs cookies et, le clou de la manifestation, les courses de cochons !). A l’entrée, on nous avait dit qu’on trouverait de la « good food » : force nous est pourtant de constater que le hot-dog du coin n’était pas terrible… Avant de comprendre que nous sommes Français, on veut nous faire signer une pétition contre la taxe foncière. La pluie ne semble pas vraiment gêner les participants à la fête dont les vêtements témoignent de l’habitude qu’ils ont à affronter des climats bien plus rudes.

Nous reprenons la route quand un grave accident nous bloque pendant une petite heure. Décidément, nous avons bien du mal à quitter la région de Ninilchik…

Nous finissons par arriver à Homer (même le brouillard est de la partie cette fois), le but de notre escapade du jour. De toute façon, on ne peut aller plus loin : la Sterling Highway s’arrête là. Coup de chance : un petit (et fugace) rayon de soleil nous permet d’admirer, de la plage (de galets) de End road, la bien nommée, au bout du Spit de Homer, une langue de sept kilomètres, la seule chaîne de volcans (toujours en activité) d’Alaska, de l’autre côté de la baie. Avant de repartir, c’est au coin du feu que nous prendrons, pour nous réchauffer, une tasse de café. Difficile de croire que nous sommes en été.

Bien sûr, nous rentrons par la même route. Nous nous arrêtons à Anchor point, que l’on avait raté à l’aller, au mile correspondant à la portion de route la plus occidentale du continent américain. Photo pour immortaliser « l’événement » !

Le retour vers Kenai aurait pu se révéler laborieux si je n’avais eu, pour me tenir compagnie pendant que j’étais au volant, la lecture par mon coéquipier de la passionnante histoire de la colonisation russe en Amérique (j’ai enfin pu faire sérieusement le point sur les différentes populations autochtones…).

Rentrés un peu tard, il n’est pas évident de trouver un restaurant pour nous accueillir. Du coup nous achetons notre pitance dans un supermarché ouvert 24 h/24… Soirée lessive.

Rien ne vous a été épargné ! Normal : c’était la journée bric-à-brac, quoi !

Carte péninsule de Kenai (ouest)Chapelle russe, KenaiUsines NinitskiPlateforme pétrolière, NinitskiNinilchik, fête agricolePétition contre la taxe foncière, NinilchikCourse des cochons, NinilchickPlage de Homer, volcansHomer, au coin du feu

Publicités

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :