Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Musée du Charolais (Charolles)’

Les Américains sont les rois de la « cucuterie » flamboyante. Qu’il s’agisse d’inventer une attraction improbable ou de poser un élément de décor impossible dans un établissement, ils sont là, et bien là ! Ce n’est pas toujours d’un goût exquis mais, personnellement, ça m’éclate et je ne compte plus les photos rigolotes que j’ai eu l’occasion de prendre.

Pour illustrer mon propos, je vous propose du lourd, du très lourd, visité consciencieusement par votre « serviteuse » ces derniers jours.

Tout d’abord, le Palais du Maïs. Le Dakota du Sud a une obsession : devenir calife à la place… heu… devenir l’état du maïs à la place de l’Iowa. D’où le Corn Palace de Mitchell, une espèce de Taj Mahal dont la déco tant intérieure qu’extérieure  renouvelée chaque année est réalisée en épis de maïs. Bon, il paraît que les politiques adorent et font le pèlerinage  (même Obama…). Cela n’a bien sûr rien à voir avec le poids politique des producteurs de maïs : c’est une question purement esthétique… Comme quand les nôtres vont caresser le cul des vaches au Salon de l’agriculture…

Ensuite (et c’est de loin mon préféré), le Musée de la patate ou plutôt de la pomme de terre. L’Idaho n’a pas de complexes. Comme le proclament fièrement ses plaques d’immatriculation, il est l’Etat des « Famous Potatoes ». D’où le charmant petit musée de Blackfoot entièrement consacré au tubercule qui vous présente, entre autres chefs-d’oeuvre, la plus grande des chips du monde et Marilyn habillée d’un sac de patates. La nature est injuste parce que Marilyn, même avec un sac à patates…

Bon, il faut être honnête et ne pas tout coller sur le dos des Américains. En juillet, j’ai visité à Charolles (Saône-et-Loire) le musée du Charolais (le boeuf of course) qui contenait le même genre d’explications scientifiques et gastronomiques que celui de la patate de Blackfoot. Je crois que je vais militer pour qu’on les jumelle ces deux-là…

Etonnant, non ?

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :