Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Mouans-Sartoux’

montre molle DaliLe nouveau dispositif de financement des activités périscolaires proposé par le maire de Nice (demi-tarif sous condition de ressources, toujours 15 €/mois pour les autres) et élaboré quelque peu dans l’urgence me semble être une évolution favorable qui introduit un (tout petit) peu plus de justice.

En effet, l’esprit du dispositif va dans le bon sens (cette décision répond sans doute à l’action de la gauche municipale qui s’est mobilisée pour réclamer la gratuité) et cela permettra à la ville d’obtenir le financement de la CAF ce qui ne peut être le cas sans une progressivité de la tarification des activités.

On manque d’éléments statistiques pour vérifier si une telle mesure sera suffisante, mais on risque d’être encore loin du compte car 7,50 € est un montant qui sera sans doute rédhibitoire pour un certain nombre de familles.

Mettre en place une grille de tarification basée sur le quotient familial (comme cela a été fait à Mouans-Sartoux par exemple) pouvant aller jusqu’à une redevance symbolique pour les plus modestes me semble être la meilleure solution. Chacun paie, mais en fonction de ses capacités, car la gratuité est déresponsabilisante.

D’autre part, la réforme ayant été mise en place tardivement (au conseil municipal de juin dernier, le maire prônait encore la résistance à la réforme alors que la loi avait été votée), il y a un certain nombre de problèmes à régler dans l’urgence.

Il y a d’abord le contenu des activités proposées : on demande aux parents d’inscrire les enfants sans qu’ils sachent toujours de quoi il s’agira… Or, c’est tout un projet éducatif qui est au cœur de la réforme et il aurait dû être débattu en temps et en heure avec tous les acteurs.

Il y a ensuite un autre problème induit par les réticences à mettre en œuvre les nouveaux rythmes scolaires. C’est celui de l’étude. Là encore, faute de prévision suffisante, certaines écoles risquent de ne pouvoir organiser celle-ci, en tout cas, avec beaucoup de difficultés dans les premiers jours.

Conclusion : des parents démunis, des enseignants en colère et une rentrée qui n’aura jamais été aussi mal préparée.

Pourtant, une autre voie aurait été possible : je vous engage à aller voir comment la ville de Mouans-Sartoux a mis en place de façon exemplaire les nouveaux rythmes scolaires, en associant parents et personnels à toutes les décisions prises et ce dès le mois de mai 2013…

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :