Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Marc Concas’

La semaine dernière fut chargée en réunions du fait, notamment, de la fixation de la date du Conseil de la métropole NCA le 1er février et du Conseil municipal de Nice le lendemain. Ça fait pas mal de délibérations à travailler sans compter la réunion d’autres instances qui leur sont liées. En plus, la date du Conseil municipal a varié quatre fois ce qui a entraîné des perturbations d’agenda pour tout le monde. Comme j’avais un peu  » la rougne  » car j’estime que ce ne sont pas des façons de faire, j’ai présenté un vœu en fin de Conseil municipal pour demander à ce que les dates ne soient pas déplacées en fonction du bon vouloir du maire lui demandant un engagement moral dans la mesure où les termes de la loi sont respectés par notre règlement intérieur (convocation cinq jours avant le Conseil avec remise des délibérations à l’ordre du jour). Le maire s’étant excusé et ayant donné des raisons qui, pour la plupart d’entre elles, étaient valables, j’ai accepté de retirer mon vœu. On verra ce qu’il en sera à l’avenir…

CONSEIL MÉTROPOLITAIN

Lors du Conseil métropolitain, je me suis félicitée de la création d’une École de la deuxième chance dans Nice Côte d’Azur (E2C), qui sera vraisemblablement adossée au CFA de Carros, même si j’ai regretté qu’elle intervienne si tardivement. Voir sur cette question le blog de Patrick Mottard.

J’ai également demandé, à l’occasion des rapports d’activité des parkings en DSP (donc hors reprise en régie concernant la plus grande partie des parcs de la SEMIACS), que, lors des renouvellements de conventions devant intervenir pour certains d’entre eux en 2018, il soit apporté des modifications à la tarification (souvent très élevée), en intégrant notamment – comme c’est le cas déjà dans plusieurs parcs de stationnement – une gratuité d’une heure. Je crois avoir compris que la question serait en effet discutée mais le Président s’étant emballé suite à des propos qui avaient été tenus dans la presse par le FN relativement au stationnement sur voirie (ce qui n’avait rien à voir avec ma question), je ne suis pas très sûre de savoir ce qu’il convient de retenir de sa réponse…

CONSEIL MUNICIPAL

Au menu du Conseil municipal, Il y avait le Budget primitif pour 2018. C’est Marc Concas qui est intervenu au nom du groupe  » Radical et Divers Gauche « . S’il n’a pas relevé que des choses négatives, il a tenu à mettre l’accent sur la frénésie qui conduit la Ville à se séparer de son patrimoine immobilier pour récupérer des recettes, des recettes qu’on ne pourra pas retrouver les années suivantes (48 millions tout de même), et sur l’absence de prise en compte suffisante de politiques liées à la solidarité (grande pauvreté, mal logement…) auxquelles nous sommes très attachées.

Autre dossier important de la matinée qui commence à faire figure de plat un brin indigeste, celui qui oppose le marie aux occupants de la mosquée En-Nour. Le maire souhaitant toujours réaliser à cet emplacement une crèche, une nouvelle demande d’utilité publique avait été faite (après que les tribunaux ont donné raison au centre En-Nour) pour laquelle le commissaire enquêteur a donné un avis défavorable. Christian Estrosi demandait donc au Conseil municipal de voter une délibération pour que le Préfet passe outre cet avis et retienne l’utilité publique de la crèche permettant l’expropriation (en fait un arrêté de cessibilité) de l’association. Le maire prétend toujours, à l’appui de sa demande, que le Centre prose plusieurs problèmes et le Ministère public a été saisi. Fidèle à nos choix précédents (c’est quand même la troisième fois qu’on reparle de cette question au conseil municipal), nous avons refusé d’émettre un vote en attendant les résultats de l’enquête préliminaire du procureur.

(à suivre)

Publicités

Read Full Post »

salle du conseil

Après le traditionnel rappel des personnes disparues depuis le dernier Conseil (parmi lesquelles mon ami José Boetto) et des personnes de notre Ville honorées à un titre ou un autre, le Maire a annoncé la création d’un nouveau groupe politique au sein du conseil. En effet, après que je l’ai fait moi-même pour créer avec Marc Concas le groupe « Radical et Divers Gauche », Fabrice Decoupigny et Juliette Chesnel ont quitté le groupe « Un autre avenir pour Nice » (qui se limite donc désormais aux trois seuls élus PS) pour créer un groupe EELV.

compteurLa séance de ce vendredi du Conseil municipal a été marquée par une nouveauté : sur chaque groupe thématique de délibérations, les temps de parole ont non seulement été limités pour l’opposition (ça ce n’est pas nouveau) mais aussi décomptés sur un tableau d’affichage. Ça peut se comprendre vu la multiplication des groupes d’opposition… mais ça se comprendrait mieux si les intervenants de la majorité modéraient eux-mêmes leurs interventions et si le Maire ne profitait pas très largement de sa présidence pour partir dans des développements qui n’ont pas toujours grand-chose à voir avec les questions posées, qu’ils soient liés à la politique générale ou entièrement dédiés à sa gloire (« on est les plus beaux, les meilleurs, les plus forts… »). Cela dit, nous avons pu ainsi constater que, contrairement à ce qui nous est régulièrement reproché, nous étions le plus souvent en deçà du temps si généreusement attribué.

La séance, qui avait au menu principal le Budget primitif de la Ville (Marc Concas est intervenu pour notreinter marc groupe sur la question et a conclu, sans surprise, à un vote contre), a débuté par une série de mesures présentées par le maire et liées à la prorogation de l’état d’urgence et à la lutte contre l’intégrisme. Ces mesures ont été dans l’ensemble votées à l’unanimité. Seul le FN s’est abstenu à propos de la Charte qui devra s’imposer aux associations subventionnées visant au respect des valeurs de la République (un comble !) car ses représentants souhaitaient un amendement intégrant l’impossibilité pour les dirigeants de ces associations de prendre des positions politiques (et d’être candidats) à l’occasion des scrutins électoraux. J’ai trouvé personnellement cet amendement quelque peu démagogique (au nom de quoi pourrait-on limiter la citoyenneté de ces dirigeants ?) et surtout très polémique dans un contexte qui ne s’y prête vraiment pas. Quoi qu’il en soit, l’amendement a été retoqué pour non-respect de la procédure prévue par notre règlement intérieur : il n’avait pas été préalablement présenté en commission (il faut dire qu’ils ne participent que très rarement à celles-ci).

Vous pouvez lire sur la page réservée à ce conseil mes interventions sur :
– la prorogation des dispositifs liés à l’état d’urgence (délibération 0.1)
– la charte du respect des valeurs de la République à destination des associations aidées par la Ville (délibération 0.3)
– la demande de financement auprès du Fonds interministériel de prévention de la délinquance (délibération 40.1)
– la charte pour la Maison de l’Accueil des Victimes (délibération 40.2)

Vous pourrez prochainement retrouver sur ce blog mes autres interventions liées à l’avenir du site des Studios de la Victorine, sur la zone d’activité qui doit s’installer à proximité du crématorium du Vallon du Roguez, sur la politique d’aide à la réhabilitation des façades, sur l’absence de transparence en matière d’attribution des subventions…

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :