Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Malmö’

Soir d’été à Malmö (SWE)

 

Malmö 2

Place Stortorget

Par la magie d’un pont, Malmö s’est rêvée rivale de Copenhague, sa voisine. Un soir d’été à Malmö suffit à démontrer qu’elle est restée une petite ville de province (la troisième de Suède quand même) où il fait bon se promener sur la place centrale Stortorget ou le long des canaux qui entourent la ville historique en croisant quelques passants paisibles.

Read Full Post »

De Chamonix à Malmö

Sur le ferry de l’Allemagne au Danemark

C’est pleine d’enthousiasme qu’après avoir pu contempler un magnifique lever de soleil sur le Mont Blanc à Chamonix – où Edith a pris ses quartiers pour quelques semaines – nous nous sommes élancés sur la route : direction le Nord !

Nous n’allions faire qu’une bouchée de la Suisse et de l’Allemagne, contrées de passage obligées pour aller plus loin. Si le but nous guide, la route en soi – j’ai eu l’occasion de l’écrire sur ce blog par le passé – est déjà un plaisir. C’est que le voyage en voiture, contrairement à l’avion, n’efface pas la distance.

Je ne croyais pas si bien dire car, si la traversée de la Suisse se fit sans encombre, il n’en alla pas de même pour la grande Germanie. Escomptant une avancée rapide sur des autoroutes à la vitesse peu limitée et sans péages, nous avions programmée l’une des plus longues journées en kilomètres de notre périple de l’année. C’est que, lors de nos voyages en voiture, nous cherchons toujours à faire étape dans des lieux susceptibles de nous apporter quelque chose d’autre qu’un endroit où dormir. Sur notre itinéraire, Göttingen répondait parfaitement à nos critères. Mais il n’y avait pas loin de 900 kilomètres à parcourir depuis Chamonix. En théorie, rien d’insurmontable : ça ne devait pas être trop difficile à boucler avec deux chauffeurs. Clé USB avec la chanson de Barbara prête à être dégainée dès l’apparition du nom de la ville sur les panneaux directionnels, nous ne doutions de rien.

Sauf que… le pays semble avoir programmé des travaux sur l’ensemble du réseau autoroutier que nous devions emprunter. Du coup, le fait de rouler au pas, voire de faire du surplace, a quelque peu émoussé mon goût pour la route en augmentant de quelques heures la durée du déplacement.

Heureusement, la soirée à Göttingen fut charmante et réparatrice. Nous sommes allés voir la rue Barbara et la jeune fille la plus embrassée de la ville (et dit-on du monde !) : la Gänseliesel (Lison aux oies), classique figure des pays germanophones, dont les étudiants viennent traditionnellement embrasser la sculpture à la fin de leurs études (vous n’aurez pas de photos pour l’heure car j’ai – encore – un problème de transfert de photos de mon appareil, je ne peux donc utiliser que les photos prises avec l’iPhone).

Mais le lendemain, bis repetita en quittant Göttingen pour rejoindre le Danemark : des travaux, encore et toujours, et en prime un accident : inutile de vous dire que tout était bloqué. Heureusement, la région est belle : très verte, vallonnée, avec quelques vignes, nous lui avons même trouvé un faux air de la Saône-et-Loire où nous venions de séjourner quelques jours plus tôt.

C’est avec soulagement que nous sommes arrivés à Puttgarden en début d’après-midi pour prendre le ferry qui, en trois-quarts d’heure, allait nous conduire dans la douce contrée du Danemark qui, nous en étions convaincus, ne devait pas connaître de telles difficultés de circulation. Tu parles ! Les mêmes travaux, réalisés de la même façon chaotique et en plus, la région n’était pas très passionnante : plate, elle est même assez moche. Alors qu’initialement, nous comptions passer la nuit du côté de Copenhague (ville que nous avions pu apprécier lors d’un précédent séjour), nous décidâmes de quitter le petit pays au plus vite pour rejoindre sa grande voisine, la Suède.

Aussitôt dit, aussitôt fait, d’autant que le passage se trouve aujourd’hui facilité : il n’est plus nécessaire d’emprunter un ferry qui a été remplacé par un tunnel sous la mer (plus de 4 kilomètres) et un pont (plus de 7 kilomètres).

C’est ainsi que nous nous retrouvons ce soir à Malmö où nous avons pu passer une douce soirée d’été. Mais c’est une autre histoire…

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :