Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Maisons hanséatiques’

 

Enterrement de vie de jeune fille dans la vieille ville de Tallinn

Une soirée à Tallinn, en été, il se passe plein de choses…

Des scouts allemands qui chantent sous les arcades de l’Hôtel de ville (sourire à Laurent), des artistes de rue qui font l’artiste de rue, de la musique cubaine dans un restaurant indien, des basketteurs qui s’affrontent dans un tournoi organisé sur Karjavara plats à l’entrée de la vieille ville, des jeunes femmes qui enterrent la vie de jeune fille de l’une d’elles…

Un clocher qui s’est longtemps pris pour le plus haut du monde (celui de l’église Saint-Olav, 124 m !), un voyeur qui zyeute ses voisins (en fait, un curieux personnage sur le côté du fronton d’une maison Art nouveau qui ajuste ses lorgnons pour mieux observer les bâtiments d’en face comme en témoigne la photo ci-dessous), un chat qui fait le gros dos sur un toit et renvoie à ses frères de la maison des Chats de Riga (les chats faisant le gros dos exprimeraient, selon la chronique, le mépris du propriétaire des lieux envers les membres de la Grande Guilde qui avaient refusé de l’admettre parmi eux), de drôles de voitures, des bébés un peu effrayants surgis au détour d’une rue sombre, des porches de maisons hanséatiques flanqués de bancs de pierre où la promeneuse fatiguée peut se reposer un moment…

Et un petit homme gris qui n’arrête plus de revenir pour rien. Il vit dans le lac Ülemiste et a promis que le lac engloutirait la ville quand elle serait achevée. Aussi, une fois l’an, il sort de l’eau et demande : « Alors, avez-vous enfin fini de construire la ville ? ». Devant la réponse négative, le petit homme gris rentre dans sa tanière, et c’est pourquoi Tallinn, dit-on, ne sera jamais terminée. Tant mieux…

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :