Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Libération de Nice’

« Tu sais quel jour on est ? » Oui, maman, je sais.

Cette question revient presque systématiquement chaque année. Ma mère, Thérèse, a de bonnes raisons de ne pas l’oublier. Elle a passé sa jeunesse dans le quartier de Cessole, le lieu d’où est partie l’insurrection qui devait libérer la ville. Et elle n’habitait pas très loin du Palais Stella où se réunirent dans la nuit du 27 au 28 les résistants qui allaient décider des opérations. C’était d’ailleurs le cas de toute sa famille paternelle.

Et donc, presque systématiquement chaque année, je participe à l’une des cérémonies qui commémore, le 28 août, la libération de Nice par ses habitants en 1944. Patrick était hier soir devant le Palais Stella. J’étais cet après-midi au Carrefour du 28 août, au Passage à niveau, devant le monument aux morts des habitants du quartier qui périrent en cette circonstance. L’émotion est intacte, le temps n’y change rien. Et quand la fanfare des pompiers entame la Marseillaise, avant le chant des Partisans, tout se mélange dans ma tête : nous avons, malheureusement, l’occasion de l’entendre si souvent depuis l’année dernière…

 

Read Full Post »

Le 28 août 1944, des résistants Niçois s’insurgent, deux ajours avant l’arrivée des alliés. Parmi eux, 31 donnèrent leur vie pour la libération de leur ville (*).

En ce soixante-sixième anniversaire, comme comme lors des précédents, se dérouleront manifestations commémoratives, officielles ou moins officielles.

Dès cette libération, les femmes (au moins certaines d’entre elles) ne voulaient pas être en reste. Et elles sont appelées leurs soeurs des Alpes-Maritimes à participer à la reconstruction du pays et à faire valoir leurs propres revendications comme en témoigne le tract ci-dessus (trouvé ici). Rien à jeter…

(*) Roger Simon faisait partie de ces hommes « Morts pour la France ». Arrêté pendant les combats du 28 août par les Allemands, il fut torturé et exécuté dans la nuit qui suit. Une cérémonie est organisée chaque année à Carras, dans un petit square où une plaque rappelle cette exécution. Demain, Carolyne, notre jeune adhérente de Gauche Autrement,  y participera, comme d’habitude, avec son père et son frère : Roger était son grand-oncle, il avait 18 ans.

Photos de la cérémonie ajoutées le 28 août :


Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :