Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘LEA L2 2018-2019’

C’est à travers l’épreuve de projet tuteuré rebaptisé (à l’Université on adore rebaptiser…) « Projection vers la Vie Professionnelle » qu’on mesure le mieux le potentiel d’une promotion de LEA.

Celle qui était cette année en L2 est en tout point excellente que ce soit au niveau de l’imagination, de l’enthousiasme ou de l’engagement.

Patrick, qui partageait avec moi la responsabilité de l’encadrement de cette matière a déjà eu l’occasion de décrire sur son blog les réalisations de deux groupes travaillant l’un sur une pédagogie adaptée à la trisomie 21 (« Comprendre la trisomie avec Tanguy et les LEA », 8 mars 2019) et l’autre à une mobilisation contre les dérives sectaires (« L’ADFI et les étudiants de LEA contre les dérives sectaires », 19 mars 2019).

Pour ma part, j’ai rendu hommage sur ce blog au groupe qui a fait un travail de communication sur un spectacle lié à la lutte contre le SIDA (« Vigilance SIDA : la contribution des LEA L2 Droit », 8 mars 2019), à celui qui a informé sur la lutte contre la souffrance animale (« Culture urbaine et souffrance animale : un campus Carlone connecté à la société », 28 mars 2019), à celui qui a travaillé à la promotion de l’Europe (« Les LEA réenchantent l’Europe », 4 avril 2019).

Depuis ce mercredi, je suis en possession de la totalité des rapports de la promotion. Certains sont exceptionnels, beaucoup de très grande qualité, aucun n’est banal ou sans intérêt. Je ne résiste donc pas au plaisir de vous dire un mot sur chacun d’eux dans ce blog. Mais comme la tâche est importante, je le ferai en deux fois.

  • Amira, Sahar et Wiem sont trois étudiantes déterminées et pugnaces qui se surnomment elles-mêmes « les Mousquetaires ». Elles ont réussi à aider un orphelinat de Nabeul en Tunisie en récoltant pas moins de 2300 €, en finançant un site internet et en organisant sur place une fête de Noël avec plein de cadeaux pour les enfants. Elles sont très fières « d’être sorties de leur zone de confort » comme elles disent. Et nous, nous sommes fiers d’elles.
  • Dans un registre proche, Awa, la Sénégalaise et ses amis Skander, Thaïs, Léa, Sylvie et Shaïma ont collaboré avec un orphelinat de Touba, dans l’ouest du Sénégal. Malgré quelques difficultés juridiques, ils ont pu apporter un petit soutien financier et matériel tout en sensibilisant le public à la cause de l’établissement.
  • Sophia, Sarah, Kaoutar, Hajar et Sukeina se sont intéressées à la question du harcèlement scolaire, dans un premier temps en se formant elles-mêmes, puis en faisant de la prévention dans un collège, ce qui leur a même permis de contribuer à résoudre un cas concret.
  • Même problématique pour Chaïma, Clara et Mathilde avec à la clé une étude solide sur le harcèlement et surtout des témoignages vidéos émouvants et utiles.
  • Andrea, Luana, Floriane, Camille, Inga et Paula ont également décidé d’intervenir dans un établissement scolaire mais pour sensibiliser les enfants à la défense de l’environnement avec une pédagogie ludique bien à elles. Leurs jeux mériteraient en effet d’être édités.
  • C’est toujours dans une école que Giordi, Estelle, Solène et Jessica sont intervenues. Mais en bons étudiants de LEA, ils ont décidé de sensibiliser aux langues leur public. En six séances, ils ont réussi à captiver leurs jeunes interlocuteurs en leur faisant découvrir des pays, et des langues aussi diverses que l’espagnol, le chinois ou encore… le bulgare !
  • Quant à Flora, Hugo, Jean-François, Laureline et Alessandro, ce sont des utopistes militants qui pensaient pouvoir modifier l’environnement quelque peu austère et orphelin de convivialité de la fac pour le bien-être des étudiants. Tel l’Archange Michel, ils ont dû batailler contre les dragons de l’administration et du règlement. Ce fut une lutte dantesque dont ils ne sont pas sortis tout à fait vainqueurs… mais avec les honneurs en installant dans les couloirs de la Fac des reproductions de chefs-d’œuvre de la peinture.

La suite au prochain numéro…

Publicités

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :