Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘La Malbaie’

Lever de soleil sur le St Laurent

Le Saint-Laurent à La Malbaie

Après une dernière nuit passée au Labrador, du côté de Labrador city, nous avons retrouvé le Québec. La redoutable route 389 nous a conduits à la plutôt paisible petite ville de Baie-Comeau où nous avons retrouvé le Saint-Laurent. Nous l’avons quittée avant-hier pour rejoindre La Malbaie.

En chemin, nous devions passer par Tadoussac, célèbre pour l’observation des baleines là où la rivière Saguenay se jette dans le Saint-Laurent. Nous avions, dans un passé assez lointain, séjourné dans ce village. J’aurais été déçue de le trouver si changé, avec ses nombreux touristes (encore qu’il convienne de relativiser : nous n’étions pas ces dernières semaines dans des lieux très fréquentés et le contraste a pu s’en trouver accentué…), sans la présence dans la belle baie des blanches bélugas. Les cétacés nous auront plus gâtés durant ce voyage que les cervidés (pour l’instant, seulement deux caribous et deux orignaux).

Nous avions pris rendez-vous avec des amis cannois également en voyage au Canada et au jour prévu, nous étions tous à La Malbaie où nous avons partagé des moments très conviviaux, avec, en prime un incroyable lever de soleil sur le grand fleuve : c’est la seule fois du voyage où nous avons vu un soleil rouge.

Peu après être partis pour la ville de Québec, nous sommes passés au hameau du Cap-aux-Oies qui est l’endroit précis où le fleuve Saint-Laurent devient mer du fait de son taux de salinité. Sur une petite plage loin de tout, quelques familles se sont installées. Alors que nous rejoignions la route, nous avons fait la rencontre d’un personnage attachant, très enthousiaste, qui a reproduit en miniature plusieurs bâtiments du coin, dont sa propre maison, et les a exposés dans son jardin. En plus, il a mis sa passion au profit d’une bonne cause.

Nous pensions arriver à Québec assez tôt, mais c’était sans compter sur les hasards de la route. Alors qu’il ne nous restait plus qu’une trentaine de kilomètres pour entrer dans la ville historique, nous sommes tombés sur un petit rassemblement festif de type associatif : quelques stands, des musiciens faisant danser sur I can’t get no des personnes d’un âge respectable, et surtout une chorale ou plutôt un ensemble vocal régional, Arc-en-sons, dont le plaisir à chanter était si évident qu’on ne pouvait que l’écouter. Il s’agissait de la « Grande Fête » annuelle de la Côte-de-Beaupré à Sainte-Anne. Un joli moment.

Douce soirée à Québec, où nous avons profité d’un temps exceptionnellement beau. On nous annonce des orages pour demain…

route 389Relais Gabriel-route 389St Laurent-Saguenaybelugas à TadoussacArc-en-sonsManoir Richelieu, La MalbaieCap-aux-OiesMaison miniature d'Yves PerronQuébec, le Saint-laurent

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :