Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Ines Hammami’

Dominique Boy-Mottard

Nous étions invités ce dimanche, par l’association Démocratie et Veille Citoyenne, à un brunch tunisien. Comme d’habitude, l’ambiance était là, de même que la qualité du lablabi servi pour l’occasion. Un régal !

C’est toujours un plaisir de retrouver nos amis et de constater que leur implantation dans la communauté tunisienne niçoise ne cesse de s’élargir. Notamment, les jeunes filles et jeunes femmes participant aux manifestations organisées par l’association sont très nombreuses, preuve de leur intérêt pour ce qui se passe en Tunisie et pour les futures élections (législatives et présidentielle). Patrick a même pu y rencontrer l’une de ses étudiantes.

La tabléeLa tablée (2)Les filles

Souad et InèsCe fut aussi l’occasion d’écouter le compte-rendu, accompagné de photos souvent émouvantes, de la mission humanitaire à laquelle DVC a participé il y a quelques jours avec trois de ses représentants : Mmes Souad Tliba et Inès Hammami et M. Sami Bacha. En effet, si l’association se veut avant tout, comme son nom l’indique, un lieu de citoyenneté et de vigilance démocratique des deux côtés de la Méditerranée, cela ne l’empêche pas de s’investir dans des actions d’aide à certaines populations de la Tunisie qui vivent aujourd’hui dans des conditions difficiles.

Femmes âgées isolées avec SamiL’équipe s’est rendue dans deux villages du Centre-Ouest du pays, Mabrouka et Rebaia, afin de pourvoir à un meilleur équipement pour les deux écoles, notamment la mise en place d’une bibliothèque, la fourniture d’un réfrigérateur et le financement de l’approvisionnement en eau des cantines, l’animation et la formation informatique pour les enfants. Elle a également procédé à une remise en état d’un dispensaire et a mis en place un soutien et un parrainage pour des femmes âgées isolées qui vivent dans une grande détresse.

Cette expérience va se poursuivre. Merci à eux de nous l’avoir fait partager.

Les représentants de DVC

Mes billets précédents sur la Tunisie :

Faouzia, Rajè et les autres… 31/05/2013

Mohamed Brahmi, victime d’un combat décisif 27/07/2013

Peillon à la Perm, la Tunisie à la Libé 12/01/2014

Tunisie : la 2e République est en marche ! 27/01/2014

Read Full Post »

MUSEEAV, Ines HammamiInes Hammami, mars 2013, MUSEEAV

Quoi que l’on pense du contenu de la nouvelle constitution tunisienne, personne ne peut nier qu’elle fait figure d’extra-terrestre dans le monde arabe. Adoptée hier soir à la quasi-unanimité de l’Assemblée, cette constitution établit les bases d’une nouvelle démocratie.

Il a fallu deux ans de travail pour que ce texte de compromis aboutisse. Un compromis qu’on retrouve au sein de plusieurs articles. Mais pouvait-il en aller autrement ? Quel autre pays que la Tunisie, avec son histoire et sa culture, pouvait être à même de faire élaborer son texte fondamental entre islamistes, progressistes, libéraux ? Les esprits chagrins préfèreront voir le verre à moitié vide, les autres, dont je fais partie, le verre à moitié plein. C’est avec émotion que je pense à cette belle soirée que j’avais organisée en mars 2013 au MUSEAAV consacrée aux regards de femmes niçoises franco-tunisiennes, des femmes qui nous avaient fait part de leurs craintes et de leurs espoirs face aux révolutions du Printemps arabe. Et je me dis que les seconds doivent aujourd’hui l’emporter sur les premières.

Un nouveau gouvernement a été nommé (là aussi ça n’a pas été simple). Avec la nouvelle constitution, il dispose de sa feuille de route et va pouvoir se consacrer au redressement d’un pays qui, après les crises politiques à répétition, en a bien besoin. La 2e République commence aujourd’hui. Pour la Tunisie, pour son peuple dont nous sommes si proches, souhaitons-lui de réussir.

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :