Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Inégalités’

Ce titre digne d’une conférence de « Connaissance du Monde » m’a été inspiré par la lecture d’un certain nombre de documents officiels figurant dans le dossier de préparation de la prochaine Assemblée Plénière du Conseil général 06 qui se déroulera jeudi.

Le temps des statistiques n’est pas un temps réel, par conséquent, la plupart des chiffres ont deux années de retard. C’est regrettable, dans la mesure où il serait intéressant d’examiner les effets de la crise. Mais, tels quels, ils permettent quand même de mieux connaître notre département, ses spécificités… et ses inégalités. J’ai pensé qu’ils pouvaient intéresser certains lecteurs de ce blog.

LES REVENUS

Dans le 06, le revenu médian (niveau de revenu qui sépare en deux la population) annuel était de l’ordre de 17.588 € en 2006, celui de la Région de 16.626 € et du pays de 16.910 €.

Mais la situation est très contrastée et les inégalités flagrantes :
-10% des ménages (48.000) déclarent moins de 5.881€ par an au titre de leurs revenus fiscaux ce qui place les Alpes-Maritimes en 76e position des départements français et dans le quart de départements les plus de pauvres.
– à l’autre bout, la part des contribuables faisant une déclaration à l’ISF situe le 06 au 4e rang français, et 10% des ménages déclarent plus de 37.405 € par an (7e rang français).

On note que les difficultés des familles précaires du département sont renforcées par des prix tendanciellement élevés, notamment dans l’immobilier.

LE LOGEMENT

Il y a dans les Alpes-Maritimes 74,6% de logements collectifs contre 24,4% d’individuels, alors qu’en PACA le pourcentage de logements collectifs n’est que de 58% et en France de 42,7%.

Les habitants d’HLM sont estimés en France métropolitaine à 14,9%, en PACA à 11,4% et seulement à 7,8% dans les Alpes-Maritimes. Le parc locatif social est plus que jamais insuffisant.

La loi DALO (droit opposable au logement) est entrée en application : à ce jour, 581 dossiers ont été traités et 148 décisions favorables prononcées.

L’ÉCOLE

Le taux de préscolarisation des enfants de deux ans reste deux fois moins élevé que de la France en 2006. De plus, la scolarisation des enfants de deux à cinq ans (72,1%) est également en deçà des moyennes régionale (72,8%) et nationale (75,6%).

Par contre, le taux de scolarisation des jeunes de 18-24 ans est supérieur à la moyenne nationale (53% contre 51,4%), et le pourcentage de bacheliers dans une génération est aussi supérieur à celui relevé dans l’Académie et sur le plan national (38,4% contre 36,3% et 34,7%).

LES FAMILLES MONOPARENTALES

Il y a dans le 06 26% de familles monoparentales avec enfants de moins de vingt-cinq ans, ce qui est très supérieur à la moyenne nationale (20,3%).

Le nombre de personnes vivant au sein d’un ménage monoparental représente environ 10% de la population totale du département. 88% de ces ménages ont une femme comme chef de famille. Elles sont très fragilisées puisque le taux de pauvreté est évalué à 26,2%).

LES MINEURS

– En 2006, dans le département, 8,25% des IVG (426 cas) ont concerné des mineures.

– Si le département est parmi les plus touchés pour les faits de délinquance (5e rang des départements pour les atteintes aux biens et les atteintes volontaires à l’intégrité physique), la part des mineurs mis en cause est de 13,25% ce qui est beaucoup plus faible que le chiffre de la France métropolitaine (18,04%). Mais la part des mineurs mis en cause dans des affaires criminelles est plus élevée dans les Alpes-Maritimes qu’en PACA et en France (1,8% contre 1,58% et 1,33%).

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :