Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Harlem Désir’

La procédure des primaires avait ouvert de nouveaux horizons au PS et à la gauche en matière de démocratie et de transparence, sans nuire à l’efficacité (au contraire), la victoire de François Hollande peut en témoigner.

L’incroyable épisode de la désignation du Premier secrétaire sur fond de lutte des clans et de répartition des postes – « la gauche » du parti se trouvant bien servie en échange de sa renonciation à présenter une contribution au Congrès – est donc un sacré retour en arrière.

La procédure qui consiste à faire du chef de file de la motion arrivée en tête du vote des adhérents le futur Premier secrétaire n’est pas, selon moi, critiquable en soi. Mais elle ne peut être validée que si ce chef de file s’impose naturellement, comme principal inspirateur de la ligne défendue dans le texte présenté. Force est de constater qu’avec Harlem Désir, on est loin du compte. Il en aurait d’ailleurs été de même pour n’importe qui d’autre tant la motion majoritaire, dite « de rassemblement », portera la marque de Martine Aubry.

Du coup, au lieu d’effacer le triste spectacle du festival de bourrage d’urnes qui avait présidé, lors du précédent congrès, à la désignation de Martine Aubry après un duel surréaliste avec Ségolène Royal, la nouvelle procédure fait figure de rechute.

Dans ces conditions, on peut se demander à quoi sert encore le PS. Et il n’est pas iconoclaste de se demander si François Hollande ne se pose pas la même question…

Read Full Post »

Harlem Désir à Nice, au marché de la Libération

Comme pour le patinage artistique, les campagnes électorales ont leurs figures imposées. La tournée sur le marché en est une.

C’est avec Harlem Désir que les socialistes et les radicaux de gauche azuréens ont parcouru le marché de la Libération ce samedi. Ce fut l’occasion de rencontrer les partisans des autres candidats de gauche et ceux de François Bayrou et de remarquer que certains militants (pas tous, heureusement !) du Front de Gauche devenaient quelque peu agressifs envers les soutiens de celui pour lequel leur candidat a déjà appelé à voter au second tour. Sans doute l’approche du scrutin échauffe-t-elle les esprits et rend-elle parfois nerveux…

Ce fut surtout l’occasion de rencontrer un certain nombre d’électeurs. Cela dit, il faut bien remarquer qu’à quinze jours de l’élection, la rue est encore calme. Et, même si les propositions de François Hollande sont plutôt bien reçues, on trouve encore pas mal de personnes qui hésitent encore. A nous de les convaincre.

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :