Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Glacier National Park’

Dans les Glacier National Park, près des lieux du drame...

Dans les Glacier National Park, près des lieux du drame…

Nous sommes sur la superbe route Going-to-the-sun qui traverse le parc de Glacier dans le Montana à admirer les paysages. Soudain, la voiture qui nous précède semble avoir perdu un objet sur la route, quelqu’un descend puis remonte précipitamment dans le véhicule quand nous approchons. Je me dis que le chauffeur était reparti pour éviter un accident dans un endroit dangereux et qu’il avait laissé un objet auquel il tenait peut-être. N’écoutant que mon bon coeur, je demande à Patrick de s’arrêter et je récupère à la volée une sorte de bidon dans une pochette en grosse toile que je prends dans un premier temps pour une espèce de gourde de randonnée, puis dans un second pour un mini extincteur. Je le tourne et le retourne et je m’aperçois qu’il est légèrement perçé.

Soudain, une brûlure intense sur mon visage, mes mains… C’est insupportable et j’ai la sensation d’être rongée par je ne sais quel produit chimique. Je m’empare de notre cubi d’eau et je commence à m’asperger afin de tenter d’atténuer la brûlure tout en enjoignant au chauffeur qui n’y comprend goutte de s’arrêter immédiatement. Il finit par pouvoir le faire sans danger et n’ayant plus d’eau, je me précipite dans ma trousse de toilette où je fais un sort à mes lingettes démaquillantes sans que je puisse noter une quelconque amélioration, au contraire.

La douleur se propage : j’ai dû me toucher de tous les côtés. Maintenant c’est la cuisse qui me brûle, m’obligeant à un strip-tease sur le bord de la route pour changer de pantalon : pas très simple avec une cheville dans une attelle… et pas très sexy !

Mais qu’y avait-il donc dans ce bidon ? Patrick qui l’avait déposé dans une poubelle sur le bord de la route va jeter prudemment un oeil, mais imprudemment une main (il le paiera quelques secondes plus tard), et comprend qu’il s’agissait en fait d’une bombe destinée à neutraliser les grizzlis en cas d’attaques paraît-il assez fréquentes dans ce parc.

Une heure plus tard, c’est (presque) le retour à la normale.

N’en déplaise à Môssieur Pilou – qui aime bien se moquer de qui m’arrive sur facebook – Pierre Richard peut aller se rhabiller !

Ajouté quelques heures plus tard (Valérie Expat dégaine plus vite que son ombre) :

nouveau-produit

Et Dromard en rajoute !

DBM KGKG1DBM GODZ

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :