Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Conseil municipal du 11 octobre 2018’

Pas vraiment d’atmosphère de rentrée pour ce Conseil municipal de jeudi qui s’est fait attendre jusqu’à la mi-octobre. Rançon de ce mauvais timing : un ordre du jour pléthorique avec 135 délibérations, qui m’a demandé des heures et des heures de préparation (des jours en fait) avec mon équipe et Marc. Ce retard a d’ailleurs une conséquence sur l’efficacité de deux de nos délibérations : nous devions donner un avis sur deux plans de prévention des risques (PPR Mouvements de terrains et séismes) proposés par le représentant de l’État dans le département et à défaut d’expression de cet avis par le conseil municipal dans les deux mois de sa réception par le maire, il était réputé favorable… Les délais étant dépassés, toutes les réserves que nous avons pu émettre sur l’un et l’autre de ces plans importants n’auront aucun effet contraignant.

Le dossier le plus spectaculaire était un rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion du SDIS 06 qui n’appelait pas de vote car soumis au conseil pour simple information. Son contenu est assez explosif et démontre, par comparaison avec les autres départements, une gestion calamiteuse pour les finances publiques. J’ai donc fait une intervention sévère pour dénoncer cet état de fait. Double surprise : le silence des oppositions et de la majorité sur le sujet. Seul le maire a fait le service minimum dans la mesure où le SDIS dépend – sur la période examinée par la Chambre – de son ennemi alors Président du Conseil départemental (l’atmosphère est toujours aussi délétère entre rivaux dans les assemblées locales et, au Conseil municipal, Auguste Vérola se retrouve en première ligne et bien esseulé). Pourtant, mon intervention faite, j’ai eu droit à des félicitations de tous les bords politiques. Explication : il n’est pas de bon ton de donner l’impression de critiquer les pompiers, très populaires dans l’opinion publique (à juste titre, mais pourquoi n’accorde-t-on pas le même crédit aux policiers ?). J’étais donc en face d’une nouvelle manifestation du courage politique. État de fait que nous avions vérifié aux journées d’été du Mouvement Radical à Montpellier quinze jours plus tôt. Alors que les couloirs bruissaient d’une sourde colère contre le surplace de notre formation, Patrick avait été l’un des deux seuls orateurs à avoir osé porter cette inquiétude à la tribune.

Revenons au Conseil avec le Débat d’Orientation Budgétaire (DOB). Celui-ci, exigé par une loi votée jadis par la gauche, devrait permettre un débat clair et transparent sur les orientations budgétaires, avant le vote officiel du budget, le document le plus important de l’année. Hélas ! Le rapport soumis à notre discussion était imprécis et sans pédagogie. Il servait surtout à mettre en scène le stratagème, presque insultant pour l’intelligence des Niçois, d’un maire de Nice qui baisse de 2,12 points la taxe foncière alors qu’il a lui-même créé ce même impôt au taux de 6,4% en tant que Président de la Métropole. De qui se moque-t-on ?

Autre curiosité du rapport (mais on commence à s’y habituer) : l’État, qui était en dessous de tout sous Hollande, est devenu très fréquentable ; et c’est exactement l’inverse pour le Département, on aura compris pourquoi.

Le PEDT (projet éducatif de territoire) a par contre reçu notre approbation et constitue un plus pour l’aménagement des activités de enfants pendant les périodes extra et périscolaires. Une occasion pour moi de rappeler le sabotage de la mise en œuvre du plan Peillon par idéologie et volonté (démagogique là encore) d’aller dans le sens de certains parents et certains enseignants contre les intérêts de l’enfant.

Sujet de proximité brûlant : le très pittoresque déplacement de l’ancien marché du Ray vers Comte de Falicon sur le parking entre la station-service et le Forum Nice Nord. À croire que les adjoints de territoire ne connaissent pas leurs quartiers pour proposer une aberration pareille. Nous accompagnons bien sûr la mobilisation des riverains.

Mais un Conseil est un tout et je m’efforce toujours, au-delà des dossiers principaux (ou tout simplement médiatiques) d’intervenir sur l’ensemble du spectre municipal. Ainsi, par exemple, en matière de culture, où il m’a été agréable de souligner l’excellence des manifestations prévues pour deux musées très intéressants de notre cité (même si ce ne sont pas les plus connus) : le musée archéologique et le Palais Lascaris.

Comme à chaque conseil vous pouvez consulter la totalité de mes interventions sur la page qui leur est spécialement réservée sur ce blog.

Publicités

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :