Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘BAPU Nice’

BAPU

Lors de notre déclaration de candidature, nous avons affirmé avec Patrick Mottard, être résolument contre une opposition stérile dans les assemblées où nous sommes élus. Il ne s’agissait pas d’une affirmation gratuite pour période électorale. Pour dire cela, nous nous appuyons sur une expérience déjà éprouvée.

Depuis des années, nous faisons des propositions et certaines ont débouché sur des réalisations concrètes.

Parmi elles, il en est une dont je suis assez fière : celle qui a abouti à la création du BAPU (Bureau d’Aide Psychologique Universitaire) dans notre ville.

Présenté par des amis communs, un psychologue, faisant partie d’un petit groupe très motivé, m’a convaincu de la nécessité d’avoir un BAPU (structure existant déjà dans de nombreuses villes universitaires) pour soulager certaines formes de détresse ou de fragilités étudiantes. Le fait d’être enseignante à l’Université m’a évidemment permis de comprendre très vite l’utilité d’un tel dispositif. Mais pour boucler le dossier, ses initiateurs avaient besoin de l’aide du Conseil général afin de pouvoir disposer de locaux adéquats.

J’ai donc proposé cette création en séance plénière du Conseil général. Dans une certaine indifférence il faut bien le dire…

Mais, convaincue par le dossier, j’ai fait le siège des services, des élus de la majorité, du Président du CG.

Après plusieurs mois d’efforts, la création du BAPU devint effective fin 2009. Depuis, cette structure fonctionne parfaitement dans l’intérêt de la population étudiante.

Et quand, aujourd’hui, je lis les comptes-rendus et les rapports du BAPU que le directeur me fait régulièrement parvenir, j’avoue avoir la satisfaction du devoir accompli et même, pourquoi ne pas le dire, un petit sentiment de fierté…

P.S. On peut lire sur ce blog, le billet que j’avais fait lors de l’inauguration : Le BAPU, vous connaissez ?

Lien vers le site du BAPU Nice.

Read Full Post »

Le BAPU, vous connaissez ?

Ce soir avait lieu son inauguration. Je quitte précipitamment une réunion sur le point de se terminer du Conseil de quartier de Gairaut pour rejoindre, en centre ville, les infatigables promoteurs du Bureau d’Aide Psychologique Universitaire, Bernard Cohen et Jessica Choukroun.

Pour des raisons professionnelles, je n’ai pu participer, comme je l’aurais souhaité, au colloque qui s’est déroulé dans la journée et qui, aux dires de chacun, fut très intéressant. Mais rien n’aurait pu m’empêcher d’assister à l’inauguration de cette institution dont l’intérêt est unanimement reconnu.

Pourtant, il a fallu attendre jusqu’à l’année dernière pour qu’un BAPU soit créé dans la ville de Nice qui compte pourtant plus de 50 000 étudiants alors que nombreux sont ceux qui existent déjà dans notre pays depuis bien longtemps. Il s’agit de répondre aux tourments des étudiants, conséquence des problèmes et des difficultés en tout genre qu’ils rencontrent. Le BAPU, avec ses psychiatres et ses psychologues, leur offre une aide gratuite pour traverser des crises aux causes multiples : stress au moment des examens, éloignement familial, difficultés matérielles, chagrin d’amour, sentiment de solitude… La vie estudiantine n’est pas un long fleuve tranquille…

Lorsque je vois les beaux locaux dans lesquels le BAPU de Nice peut accueillir les étudiants qui ont besoin d’une aide psychologique, je ne regrette pas d’avoir fait le maximum pour sensibiliser le Conseil général des Alpes-Maritimes à sa création. Quand je l’ai rencontré la première fois, Bernard avait obtenu toutes les autorisations nécessaires et les financements indispensables, mais il fallait pouvoir s’installer dans des lieux adaptés. En tant qu’élue et universitaire, mon implication s’était imposée comme une évidence : le Président Ciotti ayant été convaincu par mon argumentation et la qualité du dossier présenté, l’aide espérée fut accordée. Et elle va se poursuivre.

C’est avec le sentiment du devoir accompli que, peu après mon intervention et celles des représentants des différentes collectivités, j’ai quitté à regret la petite assemblée réunie ce soir, pour retrouver mes dernières copies à corriger du premier semestre universitaire.

AMBAPU
34, boulevard Dubouchage
06000 Nice
04 93 87 72 78

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :