Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Audrey Meunier’

img_0017

Dès que vous êtes sur le territoire du 12e canton de Nice, il se trouve toujours une personne, un groupe de jeunes, une famille, pour aborder avec le sourire notre candidat : « Bonjour Sami ! »

La connaissance est souvent professionnelle ou associative, parfois familiale ou sportive, toujours amicale.

Et c’est ainsi qu’on a le sentiment que, dans ses vies antérieures, Sami ne s’est fait que des amis !

img_0032Aujourd’hui était fixé au Pont Michel le rendez-vous avec la presse afin de présenter candidat et suppléante. Avec Clotilde, Bernard Clérico, Bernard Paquin, Jean-Louis, Gérard, Henri, Maurice… il y a une petite délégation de Gauche Autrement venue soutenir Sami et une Audrey de plus en plus à l’aise dans ce rôle, si nouveau pour elle, de candidate.

Les habitants du quartier ne sont pas en reste, et c’est une dizaine d’entre eux qui se joignent à nous spontanément à l’intérieur de la désormais mythique Brasserie des Poètes.

Sami et Audrey expliquent ce qu’ils sont et leur ambition pour le canton. Alors même que laimg_0043 campagne, par la faute essentiellement du candidat sortant, se crispe, je ne peux m’empêcher d’admirer la sérénité de nos candidats toujours si positifs quand il s’agit d’expliquer pourquoi il faut faire de la politique autrement dans les quartiers du 12e canton. Tous les quartiers. Aussi bien le Mont Boron et le col de Villefranche où ils étaient hier que Bon Voyage et Saint Charles où nous sommes aujourd’hui.

Je ne peux m’empêcher de faire remarquer que, si Sami n’est pas réductible au statut de candidat de « la diversité » (c’est plutôt « la diversité » qui a trouvé en lui son candidat…), Gauche Autrement est la seule force politique qui a joint les actes à la parole. Cela aussi on nous le dit beaucoup sur le terrain. Décidément, les appareils ont du mal à évoluer et à sortir de la gangue de la vieille politique…

Mais, comme le faisait remarquer en fin d’interview Patrick, heureusement que ces derniers peuvent être battus le 3 mai dans le 12e canton. En effet, Sami et Audrey n’étant soutenus ni par Sarko ni par Ségo, tous les espoirs sont permis… même les plus fous !

Ajouté le 23 avril 2009

Vous pouvez télécharger l’article paru dans Nice-Matin du 23/04/2009 suite à la conférence de presse sami-nice-matin-23-avril

Read Full Post »

alex-med-1Avec Peggy, qui animait la journée des artistes à Saint Maurice

Entre deux tournées dans l’est de Nice pour participer à la belle campagne menée par Sami Cheniti et Audrey Meunier dans le 12e canton, c’est sur « mes terres », dans le 7e canton, que j’ai continué aujourd’hui à distribuer mon journal dans les boîtes aux lettres. Belle matinée ensoleillée. Et si les côtes de l’avenue de Gravier et du Vieux chemin de Gairaut sont un peu raides, on est bien récompensé quand on entre dans les magnifiques parcs ombragés des résidences du quartier. Des jardins splendides avec des plantes rares et des arbres majestueux et toujours ce lilas qui fait baver d’envie Henri qui a désespérément essayé d’en planter sur sa terrasse. Il ne doit pas avoir, comme on dit, la main verte…

Voir leur conseillère générale en train de distribuer son petit journal est toujours apprécié par les habitants toutefois un peu surpris car « nous ne sommes pourtant pas en période électorale ».

Clore la matinée en faisant un tour sur la place Alexandre Médecin, où avait lieu un rassemblement d’artistes locaux à l’initiative de la commission « animation » du comité de alex-med-2quartier, fut une riche idée. Deux jeunes gens (étudiants spécialisés pour l’un dans la peinture murale et l’autre dans le graphisme) accompagnés de leur professeur, étaient en train de peindre à la bombe un grand tableau qui devait être terminé dans la journée. Leur dextérité est impressionnante. En plus du plaisir de circuler entre les stands – parmi lesquels celui de notre ami Michel Kohler – sur un fond musical gai et entraînant (j’ai même été recrutée par Peggy, l’animatrice, pour reprendre au micro le refrain de « La ballade des gens heureux »), nous avons décidé, avec la responsable de l’animation, de travailler sur une histoire du quartier Saint Maurice grâce à la mémoire des habitants, un peu comme cela a été fait au Vallon des fleurs. Des témoins privilégiés de la vie de ce quartier étaient présents – c’est ce qui nous en a donné l’idée – et sont tout à fait prêts à participer à cette démarche qui pourra donner lieu à l’édition d’un livre et à une belle manifestation. Henri, évidemment, fera partie de l’équipe !

Il était presque 13 heures quand nous décidâmes de partir pour rejoindre Sami, Audrey et tous les autres sur le 12e canton. Eux aussi étaient enthousiastes, et c’est une équipe en pleine forme qui a fait le point sur le programme de la semaine à venir, avant de partager le pain et le vin à la Brasserie des Poètes. Si la politique devient une affaire de poètes, alors là…

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :