Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘8 mars’

Dominique Boy-Mottard et Yann Librati

La liste « Un autre avenir pour Nice » ne pouvait pas laisser passer la date du 8 mars sans rien faire. Compte tenu du contexte actuel et de la volonté de certains de remettre en cause les droits des femmes, nous avons jugé utile de manifester notre soutien au gouvernement dans ses actions visant à améliorer à tous les niveaux l’égalité entre les sexes.

J’avais fait parvenir à la presse un communiqué qu’elle n’a pas jugé bon de publier et que je reprends donc ici.

En avant… toutes ! Le 8 mars c’est toute l’année.

En ces périodes troublées où les valeurs humanistes sont trop souvent foulées aux pieds par les extrémistes de tous bords, dans notre pays mais aussi ailleurs en Europe, les femmes sont les premières à faire les frais de la remise en cause de droits que l’on pensait acquis. Candidates et candidats sur la liste « Un autre avenir pour Nice », nous pensons que ces atteintes méritent mieux que l’action imaginée par la ville de Nice à l’occasion de la « Journée internationale de la femme » pour valoriser ce qu’elle estime être ses caractéristiques : bien-être, beauté, nature…

Pour nous, le 8 mars, c’est toute l’année. Parce que c’est chaque jour que le combat doit être mené pour que les femmes accèdent à une réelle égalité dans tous les domaines, qu’il s’agisse de la sphère privée ou de la vie publique.

Cette lutte ne doit pas nous faire oublier que dans de nombreuses régions du monde, des femmes voient leur liberté se réduire d’année en année sous la pression toujours plus forte de l’intégrisme et de l’obscurantisme. Ces femmes sont nos sœurs et quand nous nous battons ici, quand nous nous battons pour les droits des femmes, c’est aussi pour elles. Ça doit être surtout pour elles.

Souhaitant que cette journée soit réellement consacrée aux droits des femmes, nous vous donnons rendez-vous ce samedi à 15 h 30 sur la place Garibaldi.

Dominique BOY MOTTARD
2e de la liste « Un autre avenir pour Nice » conduite par Patrick Allemand

Notre rendez-vous a bien eu lieu et chacune des candidates a pu exposer aux regards des passants la phrase qu’elle avait souhaité proposer (ou la citation qu’elle avait choisie) reproduite sur une petite pancarte tout en distribuant un document. Tout cela grâce à… un homme, puisque c’est le directeur de campagne himself, Remi Boggio, qui, en des temps records, est parvenu à faire se concrétiser nos décisions. En prime, nous avons pu arborer fièrement un petit pin’s réalisé tout spécialement pour la circonstance et que j’ai bien l’intention de continuer à porter (presque) tous les jours… au moins pendant la campagne !

8 mars toute l'année

Groupe avec pancartesPetit groupefemmes

Read Full Post »

Pascale Saroléa, lors de sa décoration dans l'ordre des Palmes académiques par le recteur d'Académie (avril 2003)

C’était en 2004, le 8 mars, un lundi, à 6 heures du matin. Ton compagnon m’apprenait ta mort brutale quelques heures plus tôt. Singulière coïncidence : toi la militante syndicale, politique et surtout féministe, tu nous quittais en cette journée des femmes. C’était peu de temps avant les élections régionales (tu étais sur la liste PS de PACA) et cantonales (j’étais candidate dans le 7e canton de Nice). Jean-Luc Mélenchon, ton mentor, et Michel Vauzelle, la tête de liste régionale, seront présents à tes obsèques.

Nous nous connaissions depuis une vingtaine d’années : j’aimais ta liberté, ta façon d’être bien partout, ton appétit de la vie, tes excès. Nous nous disputions souvent, surtout sur le plan politique, mais ça ne laissait jamais de traces. Notre relation était ainsi faite que nous ne nous ménagions guère. Mais j’ai rarement connu une telle complicité avec quelqu’un.

Huit ans après, je parviens à parler de toi à qui je pense si souvent. Tu me manques. Forcément, le 8 mars ne peut être pour moi un jour comme les autres…

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :