Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Coups de gueule’ Category

Oui à l'égalité« Je ne suis pas homophobe, mais… », « J’ai même des amis homos, alors hein… »

Ça ne vous rappelle rien ?

Dire que je suis excédée par le reflet que donne d’elle-même la société française à l’occasion de l’adoption du projet du mariage pour tous relève de l’euphémisme le plus doux… Et cette exaspération n’est pas près de s’atténuer quand on vient reprocher au gouvernement (évidemment plutôt ceux qui sont contre) d’avoir lancé ce débat alors qu’il y a tellement d’autres sujets d’inquiétude de nos concitoyens. Non mais m… ! Si ça a pris tellement d’importance, c’est parce les opposants ont manipulé l’opinion en utilisant le plus souvent des arguments dégueulasses (et je pèse mes mots) dénués de tout fondement et qu’ils ne veulent pas lâcher le morceau tout en sachant pertinemment que c’est cause perdue. Si on veut chercher des responsables, c’est là qu’ils se trouvent.

Quant à ceux qui seraient sincères, il est difficile de débattre avec eux tant ils se rangent dans la catégorie des croyants (religieux ou pas) plutôt que dans celle des gens qui réfléchissent. Comment argumenter face à quelqu’un dans l’incapacité d’entendre ? Plus que leur absence de raison, ce que je leur reproche, ce qui m’est insupportable, c’est la sècheresse de leur cœur, leur absence de tolérance. Et leur profonde homophobie, qu’elle soit consciente ou inconsciente. Refuser l’égalité, c’est discriminer : en la matière, c’est être homophobe.

Pour autant, je vais quand même essayer de reprendre quelques arguments juridiques. Au cas où…

– Le débat actuel porte simplement sur l’ouverture du mariage civil et de l’adoption – jusqu’à présent réservés aux seuls couples de personnes de sexe différent – aux couples de personnes de même sexe. Les religions n’ont donc pas à intervenir dans la discussion.

– Le mariage civil n’est qu’une construction juridique qui s’est régulièrement adaptée à l’état de nos mœurs et qui n’a cessé d’évoluer depuis sa création au moment de la Révolution française (régimes matrimoniaux, divorce, droits et devoirs des époux, filiation).

– Pourquoi la loi devrait-elle traiter différemment les couples homosexuels et hétérosexuels ? Selon l’article 1er de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, qui fait partie de notre droit constitutionnel positif, « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit ». Chaque couple doit avoir la possibilité de recourir aux différents statuts reconnus par la loi : se marier, passer un PACS ou vivre en concubinage. Cela ne change rien aux droits des couples hétérosexuels. Ils pourront toujours se marier ou pas même si les homosexuels bénéficient aussi de cette liberté.

– En reconnaissant moins de droits aux homosexuels, on nourrit l’homophobie comme on nourrissait le sexisme quand la loi accordait moins de droits aux femmes qu’aux hommes (même raisonnement pour le racisme). Et ce n’est pas parce qu’on reconnaît une identité des droits et devoirs que les différences de sexes vont disparaître dans notre société (elles n’ont pas disparu quand on a fini par reconnaître l’égalité entre hommes et femmes). Il s’agit, ni plus ni moins, que de mettre fin à une discrimination légale.

– La possibilité d’avoir des enfants n’est pas une condition du mariage civil : sinon, quid des couples stériles ? Avoir un père et une mère ne fait pas partie des Droits de l’enfant reconnus par la Convention Internationale du 20 novembre 1989 : sinon quid des familles monoparentales ?

– La filiation juridique n’est pas non plus dictée par « la nature » : des femmes accouchent sous X, une femme peut être inséminée suite à un don de sperme anonyme, des personnes célibataires peuvent adopter un enfant. Refuser le droit à la filiation aux couples homosexuels, sous prétexte que ce serait mauvais pour l’enfant (toutes les études sérieuses témoignent du contraire : c’est le regard qu’une partie de la société, la plus conservatrice, porte sur eux qui pose problème), c’est refuser de légaliser l’existence de ces familles qui vivent déjà ainsi aujourd’hui, avec deux pères ou deux mères, et du même coup, refuser de protéger l’enfant.

– Reconnaître le mariage et l’adoption par des couples homosexuels ne signifie pas que ces derniers pourront avoir recours aux méthodes de PMA dans des conditions différentes de celles qui sont admises pour les couples hétérosexuels. Et, en l’état actuel des choses, le recours à la PMA est dans notre pays très limité.

Il y aurait encore sans doute pas mal à dire. Mais je n’ai pas pris la peine de répondre aux arguments les plus abjects – et tout autant dénués de fondement – développés par ces bien-pensants : les couples homos vont louer des ventres, acheter des enfants qui ne seront plus que des marchandises, et pervertir ces enfants qu’ils élèveront pour en faire des « gens comme eux ».

A ceux-là, j’ai envie de répondre : tant qu’ils ne sont pas comme vous !

Read Full Post »

rérseaux sociauxIl est des soirs comme cela où je me dis à quoi bon !

A quoi bon avoir inventé les NTIC, Internet, les réseaux sociaux, l’ADSL, la fibre optique, j’en passe et des meilleures, si c’est pour retrouver, à la puissance 1000, les banalités, les portes ouvertes, les à-peu-près, les qu’en dira-t-on, les « de source sûre », les ragots conspirationnistes qu’on pouvait tolérer dans les bistrots car associés à une consommation déraisonnable d’alcool ?

Du village global de McLuhan, on a surtout fait prospérer l’e-café du commerce où, à jeun, on déverse quotidiennement des tombereaux de c… Bien sûr, il y a des interventions intellectuellement séduisantes sur la Toile, des initiatives drôles, des séquences poétiques, mais, comme disait le Président (celui de Michel Audiard) à propos des patrons de gauche, « Y’a aussi des poissons volants, mais ils ne constituent pas la majorité du genre ».

Alors ce soir, après avoir répondu à une idiotie sur un blog et une beauferie sur facebook, je me suis dis : à quoi bon ?

Incontestablement un coup de mou… Car il est fort probable que, dès demain, je refasse un tour sur les réseaux, ne serait-ce que pour communiquer avec les amis…

Juste pour le plaisir, on se revoit ce morceau d’anthologie :

Read Full Post »

Lance Armstron, Jérôme Cahuzac

Je n’aime pas hurler avec les loups, mais quand même… Là, je suis très en colère parce que j’ai longtemps cru en la sincérité de Jérôme Cahuzac, alors qu’il était pris, selon ses dires, dans une spirale du mensonge et qu’il s’y est fourvoyé.

De la fraude fiscale quand on est ministre du Budget, ce n’est pas terrible. Mais mentir avec un tel aplomb, pendant plusieurs mois, en pensant sans doute qu’on va pouvoir passer au travers du couperet de la Justice, me paraît inimaginable et me laisse sans voix. Consternant.

Read Full Post »

Affiche journée de la femme 2013Je ne vais pas refaire le énième billet sur la question. Je vous renvoie à celui que j’avais écrit en 2009 : je n’enlève rien, hélas…

A part ça, juste un mot pour joindre ma voix à celles qui se sont déjà exprimées sur le sujet : à l’occasion du 8 mars la Ville de Nice offre une journée en hommage aux femmes intitulée : « Le féminin se libère » ! Vous avez bien lu, ce n’est pas la femme qui se libère mais la féminité… Et plein d’activités sont prévues pour nous :

Animations :
– Cours d’auto maquillage et de relooking
– Conseil corporel
– Conseil bien-être et gestion du stress
– Exposition d’art

Et une série de conférences :
– « La Chromothérapie vestimentaire » par Sylvaine MAGRINI
– « Trouver le bonheur en soi » par Anne NAU
– « L’Etiopathie au service du féminin » par Olivier DUMAS

Le tout suivi d’un défilé et d’un cocktail…

P…! Y a encore du boulot, les filles !

Read Full Post »

Francois Hollande, Socialist Party candidate for the 2012 French presidential election, attends a meeting at his campaign headquarters in ParisFrançois Hollande me surprend de plus en plus agréablement. Sans doute que son style le prédestinait à être la personne qu’il fallait à la tête de l’Etat en ce moment.

Qui d’autre pourrait, dans une situation aussi délicate tant sur la scène internationale qu’interne, s’en sortir aussi bien et alors qu’il n’est guère épargné par les attaques de tous bords. Sur ce dernier aspect, cela fait longtemps que je me retiens de réagir en prenant exemple sur notre Président de la République : je me dis que si lui est capable d’en entendre autant tout en gardant son calme, je peux bien m’abstenir de réagir vivement à chaque fois que surgit une nouvelle attaque, le plus souvent complètement à côté de la plaque. Car il faut bien reconnaître que tant les opposants politiques que les médias ne trouvent in fine pas grand-chose à lui reprocher.

Que la droite l’attaque, normal. Nicolas Sarkozy a, en son temps, eu à subir des frondes qui n’étaient pas très tendres. A mon sens (mais suis-je objective ?), la grosse différence avec François Hollande, c’est que l’ancien président faisait tout pour les provoquer et sur-réagissait. Donc, même si je trouve que l’UMP en fait quand même beaucoup en ce moment, ça ne m’ébranle pas vraiment dans la mesure où sa mauvaise foi est tellement flagrante qu’elle ne se grandit guère. Et je ne parle pas du ridicule – que les conservateurs britanniques ont su, eux, éviter – de l’attitude de ses parlementaires dans l’actuel débat (dont ils connaissent pourtant l’issue) sur le mariage pour tous.

Ce qui me gêne davantage, c’est le comportement de ceux qui se prétendent à la gauche de la gauche et qui, à ce titre s’imaginent que tout est permis, sauf, semble-t-il, d’être intelligent. Que fait actuellement le Front de gauche à part critiquer le gouvernement, et uniquement lui, avec, pour seules propositions des « Y’a qu’à, faut qu’on » complètement déconnectées des réalités ? S’il leur restait encore un peu de crédibilité, ils finiront par la perdre. Et comme, à l’intérieur de cette coalition, on trouve les amis de Mélenchon et les militants communistes, ils ne trouvent rien de mieux à faire que de se « tirer la bourre », pour essayer d’attirer vers eux les victimes de la crise sociale. Encore que, les élections municipales approchant, le PCF risque d’ajouter un peu d’eau dans son vin…

Le plus contestable, dans tout ça, c’est qu’ils utilisent à fond les courroies de transmission que constituent, encore aujourd’hui, certains syndicats dont on peut se demander si l’objectif est bien toujours la défense des salariés. Passons sur la CGT, très critiquée ces derniers jours pour son attitude qui a pu être dénoncée par certains comme trop jusqu’au boutiste, mais dont on peut comprendre la méfiance dans les négociations, échaudée qu’elle est par de douloureuses expériences passées.

Par contre, je suis plus que perplexe face au comportement de certains syndicats enseignants aux yeux desquels aucune des décisions prises ne trouve grâce, alors que les premières mesures adoptées par le gouvernement ont montré que l’Education était bien la priorité de François Hollande. Cela dit, il semblerait que leur discours ne passe pas vraiment si j’en crois les conversations que j’ai pu avoir avec un certain nombre de profs. Et que dire de l’UNL (Union Nationale Lycéenne) dont le quotidien local Nice-Matin (prêt évidemment à faire feu de tout bois et à ouvrir ses colonnes à tous ceux qui tapent sur le gouvernement) nous apprenait, hier, qu’elle avait bloqué l’entrée du lycée d’Estienne d’Orves pour protester contre des suppressions de postes qui, de l’aveu même du proviseur, n’existent pas… au contraire ? D’où tirent-ils ces rumeurs ?

Si on veut réussir l’alternance, il serait bon  que la gauche, dans toutes ses composantes, ait le sens, pour une fois, des priorités.

Read Full Post »

Remise du Nobel de la paixJosé Manuel Barroso, Herman Van Rompuy, Martin Schulz

Journal de 13 heures de France 2. Il faudra attendre un bon quart d’heure avant que ne soit abordé, en l’espace d’une minute, le sujet relatif à la remise du Nobel de la Paix à l’Union Européenne en la personne de ses représentants : Herman Van Rompuy, président du Conseil, Martin Schulz, président du Parlement et José Manuel Barroso, président de la Commission.

Un sujet qui n’était même pas annoncé dans les titres d’un JT qui avait ouvert avec la question si originale de la neige en hiver. Ah ! La météo… Elle est devenue la préoccupation majeure de nos concitoyens. Dire qu’avant elle ne servait qu’à alimenter les conversations d’ascenseurs…

Suivaient, dans l’ordre, l’inévitable épidémie de bronchiolite (ah ! les enfants…), le thème de dissertation proposé par un prof (ah ! les parents d’élèves…), les difficultés du recrutement des enseignants, le prix du gaz, la Conférence nationale sur la pauvreté, Florange, le déménagement fiscal de Depardieu en Belgique, et donc, enfin, la remise du prix norvégien. Seuls le procès en diffamation de Valérie Trierweiler contre l’ouvrage « La frondeuse » et la négociation DSK-Diallo étaient relégués après l’Union Européenne.

Et, sur le peu de temps qui lui était consacrée, les aspects négatifs étaient mis en avant : les propos de ceux qui ont contesté ce prix, l’absence de certains leaders européens comme le premier ministre britannique (quelle surprise…). C’est tout juste si on apprenait incidemment que François Hollande et Angela Merkel étaient bien présents et que nous étaient montrées quelques images de la cérémonie en train de se dérouler à l’Hôtel de ville d’Oslo. Parce que, oui, elle était en direct.

Pourtant, il devait bien y avoir de la neige dans la capitale norvégienne…

Read Full Post »

Photo AFP

Photo AFP

Depuis quelques jours, au nom d’une prétendue objectivité, les médias nous vendent le différend Ayrault-Montebourg comme le pendant à gauche du conflit Copé-Fillon. Une fois de plus, les médias sont, consciemment ou inconsciemment, à côté de la plaque. Les deux oppositions n’ont strictement rien à voir.

Dans le cas Copé-Fillon, on a un duel de pouvoir entre deux hommes qui se positionnent pour les échéances futures sans avoir de réelles divergences sur le fond. Le fait qu’au moins un des deux (Copé, comme Aubry il y a quelques années), ce soit fait prendre les doigts dans le pot de confiture rend ce combat dérisoire à l’aune des enjeux du moment.

Pour Ayrault-Montebourg, le différend est d’une tout autre nature. Sur un sujet précis (la liquidation d’un site industriel), deux positions s’affirment : le pragmatisme du Premier ministre, le volontarisme du Ministre. Mais, comme il se doit en démocratie, c’est le chef du gouvernement qui hiérarchiquement fait prévaloir son point de vue. L’histoire jugera de qui avait raison et de qui avait tort, mais, ce qui est sûr, c’est que cette opposition est tout à fait normale, saine, voire pédagogique, au sein d’une équipe qui a en charge la responsabilité de la politique du pays.

Que les Français aient été pris à témoin est plutôt une bonne chose. C’est un gage de transparence qui devrait les inciter à réfléchir sur les problèmes économiques en allant au-delà des discussions du café du commerce et de la bouillie médiatique.

Read Full Post »

Les excités opposés au PACS il y a quelques années ont beau ressortir leurs vieilles pancartes, une certaine droite essayer d’utiliser les vieilles peurs conservatrices, rien n’y fera : le mariage gay est déjà acquis.

Accepté dans de nombreux pays d’Europe et dans de nombreux états américains, accepté par une grande majorité de Français, son adoption est devenue une sorte de non événement. N’en déplaise à Christine Boutin, à l’Eglise et aux fachos de Civitas.

Pour cette raison, il serait souhaitable que les groupes LGBT de tout acabit ne fassent pas de la surenchère et du communautarisme à la petite semaine (on les entendait moins du temps de Sarkozy…)

Pour la même raison, François Hollande n’a pas à se montrer faible sur ce dossier qui, n’en doutons pas, est déjà réglé.

Read Full Post »

Le jeu n’a aucun rapport avec le coup de gueule qui m’est évidemment dicté par l’actualité.

Que Bernard Arnault, PDG de LVMH, s’exile en Belgique pour des raisons fiscales (en fait, il demande la double nationalité, ah ! ah !), c’est-à-dire pour des raisons de gros sous (si j’en crois le PCF qui a une meilleure mémoire que moi, il se serait déjà exilé pour trois ans aux USA en 1981), montre une fois de plus le civisme et l’amour de la patrie d’un certain nombre de contribuables (très très) fortunés. Mais que les responsables de l’opposition, François Fillon en tête (excuse-moi Patrick !) se permettent de trouver cela normal et justifié, quatre mois après des élections majeures, est inadmissible.

Et comme ce que j’aurais à en dire de plus reviendrait à égrainer un chapelet d’injures, je préfère passer à autre chose et proposer à ceux qui n’ont pas décidé de sortir pour profiter de ce doux dimanche ensoleillé une petite devinette.

Alors, d’après vous, où se trouve cet endroit, étonnant à plus d’un titre ?

Ajouté à 18 heures

Valérie a trouvé rapidement la bonne réponse. Il s’agit du Morocco Mall de Casablanca dont voici quelques photos supplémentaires :

Comme annoncé dans mon dernier commentaire, quelques photos également du Mall of America de Minneapolis : il est tellement démesuré que les voyagistes japonais y organisent spécialement des visites (avec hôtel à côté et en zappant bien sûr l’agglomération de Minneapolis-Saint Paul…)

Read Full Post »

Pendant des années (*), j’ai dénoncé l’attitude des élus locaux de l’UMP 06 et notamment celle des deux plus illustres d’entre eux lorsqu’ils expliquaient à tout bout de champ qu’il fallait voter pour eux et leur faire confiance parce qu’ils avaient plein d’amis ministres et que cette amitié leur permettrait de faire passer leurs dossiers avant ceux des autres et notamment ceux des adversaires politiques (aujourd’hui, d’ailleurs, les mêmes, ayant changé de statut, nous expliquent exactement le contraire…).

Il ne faudrait pas que ce comportement anti-républicain soit maintenant l’apanage de la gauche. J’entends, ici ou là, quelques arguments qui vont en ce sens. Il faut les dénoncer. Pour ma part, je le ferai à chaque fois que nécessaire. Le Président, le gouvernement, les ministres, doivent être ceux de la République, pas ceux des amis politiques.

(*) Voir, notamment sur ce blog, en date du 20 novembre 2007, Récidive et, le 16 novembre 2010, On n’est pas ministre pour défendre son lopin de terre.

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :